Quand tout le monde a sa petite histoire d’horreur….

23 Fév

Maman Bizz m’a inspiré ce billet ne me traitant de mère indique hier…. Imaginez, j’ai osé manger du Harvey’s… et c’était délicieux!!! 😉

**********

Dans mes rêves les plus fous, j’imaginais ces neuf mois à venir comme étant idyllique, passant de joies en joies et m’émerveillant de voir ma bedaine grossir.

Dans la vraie vie, bien que je sois très très heureuse de la venue de Bébé, vivre une grossesse, particulièrement à risque, n’est pas de tout repos.

Me voilà donc dans mon premier trimestre.  Les deux premières semaines où j’ai su que j’étais enceinte, tout ce que je voulais, c’était dormir.  C’est pas des blagues, j’avais de la difficulté à conduire les 15 minutes qui me sépare la maison du bureau.

Et les hormones se sont mise de la partie….. Je mentirais si je disais que je n’ai pas, disons, beaucoup de caractère.  Mais là, ça a été pire que jamais.  Croyez-moi, Amoureux a gagné son ciel!!!!!  C’est pas des blagues, j’ai passé des semaines à avoir l’impression d’avoir un volcan en ébullition à l’intérieur de moi.

Et les saignements, l’alitement et tout le reste sont arrivé.  Finalement, en plus de la surcharge d’hormones et du stress associé à mon décollement de placenta, j’ai reçu bien des conseils….

***  Avis à toutes les personnes qui m’ont donné gentiment des conseils ou qui m’ont partagées des histoires sans même se rendre compte, je ne vous en veux pas. 😉 ***

**********

Premier lundi matin de mes saignements.  Je rentre tout de même au boulot.  Tout a commencé le samedi précédent.  J’ai consulté le dimanche et le médecin de la clinique m’a dit de poursuivre mes activités comme si rien n’était et que je ne pouvais rien faire (?!?!?!).  Me voilà donc au bureau, 8h30, et je recommence à saigner.

Une vague de panique monte en moi.  Comme personne à part ma patronne n’est encore au courant de ma grossesse, je demande à la réceptionniste de me l’envoyer directement lorsqu’elle arrivera.  C’est une Belle M. en pleure qu’elle découvre quelques minutes plus tard….

Ma patronne est vraiment une femme extraordinaire, vraiment!  Dans son élan pour essayer de me rassurer, elle me suggère premièrement d’appeler mon obstétricien que je dois voir dans deux semaines pour essayer de devancer mon rendez vous à aujourd’hui. 

Patronne: « Tu as un médecin? »

Belle M.: « Oui snif snifffffffffff. »

Patronne: « Parce que si tu en avais pas, j’aurais pu te recommander le mien.  Je sais qu’il est loin mais il est vraiment exxxxxxxtraordinaire.  C’est pas des blagues, j’ai toute déchiré à mon accouchement et il m’a recousu comme un pro!!!  »

Hein? Quoi??? Tu as quoi???? Je vais déchirer??????????  Tout a fait le genre de chose qui me rassure…. Au moins, ça change le mal de place comme ils disent!!!

**********

Toujours la même journée, le soir.  Étendue dans mon lit, comme le médecin me l’a demandé.  J’appelle une de mes amies très proche pour lui annoncer ma grossesse et l’informer de ma situation.

Passé le moment d’euphorie liée à la nouvelle, elle me parle de sa collègue.

Amie: « En tout cas, c’est vraiment épouvantable ce qui est arrivé à Collègue.  Elle a perdu son bébé à 16 semaines.  Imagine, elle a du l’accoucher!!!! Moi je me doutais bien que quelque chose n’allait pas.  A peu près au même stade que toi, elle a attrapé une grippe é-p-o-u-v-a-n-t-a-b-l-e.  J’avais lu que ça pouvait affecter le développement de l’embryon mais je ne lui ai rien dit, tu penses bien!!!  Et bien résultat, quelques semaines plus tard, elle perd le bébé.  Faut vraiment pas prendre la grippe à la légère!….  »

Le lendemain matin, je me réveille en ayant l’impression qu’un train m’a passé sur le corps…. Mon nom est complètement bouché, je tousse à m’arracher les poumons et j’ai mal à la gorge… La grippe!!! Un stress de plus à rajouter à la liste!!!!

**********

Visite de couples d’amis, que j’adore aussi soit dit en passant.  Les saignement ont arrêtés depuis quelques jours, j’entrevois finalement le suite avec positivisme et je commence même à me permettre de rêver à mon bébé à venir.

Amie Maladroite: « Mais, est ce qu’il y a un risque pour le bébé? »

Belle. M.: « Tu parles du décollement?  Non, pas du tout.  J’ai posé la question à mon médecin et il m’a assuré que le bébé flotte dans sa bulle et qu’il n’a pas du tout conscience qu’un petit bout de son nid est décollé.  »

Amie Maladroite: « Oui mais tout passe par le placenta.  Moi j’ai lu que tu es dans une phase critique de développement embryonnaire et que le fait que ce ne soit pas étanche de partout, ça peut arrêter le développement de bébé. »

Moi, légèrement inquiète mais qui tente de le cacher: « Non, vraiment je t’assure, mon médecin a été très clair à ce sujet. »

Amie Maladroite: « Mais je te dis, vraiment, ça peut affecter le bébé. »

Moi, qui est vraiment inquiète mais qui tente encore de le cacher: « Mais je te dis, vraiment, que mon bébé est correct. »

Amie Maladroite: « En tout cas, moi j’ai lu que ça peut affecter le bébé. TOUT passe par le placenta, il pourrait manquer d’éléments essentiels pour sa croissance. »

Belle M., et là je commence à être exaspéré.: « Mon bébé va bien bon, et il grandit normalement!  Je t’assure!!! »

Fin de la discussion…. je change de sujet!!

Quelques heures plus tard, nous sommes plusieurs personnes à discuter dans le salon, incluant mon amie maladroite (que j’aime toujours autant;) ).

Belle M.: « Ce que je trouve le plus difficile, c’est toutes ces personnes bien intentionnées qui me raconte des histoires d’horreurs… Il me semble que je n’ai pas besoin d’un stress supplémentaire présentement…  »

Amie Maladroite, qui est très sincère et qui ne comprend pas qu’elle est aussi visée: « C’est vraiment incroyable comment les gens ne font pas attention!!! »

Tu peux le dire….

Publicités

5 Réponses to “Quand tout le monde a sa petite histoire d’horreur….”

  1. ti_punch 23 février 2011 à 10:26 #

    Pas d’histoire d’horreur à te raconter, parce qu’ici pas encore de bébé…

    Bon courage à toi.
    Repose toi bien !

  2. Maman 3.0 23 février 2011 à 19:07 #

    J’en aurais plein d’histoires d’horreur, j’en ai entendu plein, mais je vais les garder pour après ton accouchement :-).

  3. La Belle 23 février 2011 à 19:56 #

    Je crois que parfois on ne fait pas attention ou plutôt on oublie de tourner sa langue 7 fois avant de parler 😉

    Je garde mes histoires pour après ton accouchement alors!

  4. bellemaman 23 février 2011 à 20:11 #

    Merci à toutes de garder une petite gêne 😉 Je vous fait signe dès que j’ai accouché!

  5. Bizz 24 février 2011 à 14:40 #

    Pour le prochain bébé, j’ai un truc infaillible qui va me sauver de toutes ses histoires et/ou conseils: je ne dirai à personne que je suis enceinte. HA!
    Et si, à 8 mois de grossesse, on me demande: «C’est pour quand?», je répondrai, l’air VRAIMENT offusqué: «Je suis pas enceinte!»
    La sainte paix…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :