La journée où j’aurais donc dû rester coucher!! – Suite et espérons le, F-I-N

22 Sep

Finalement, ce n’est pas la journée où j’aurais dû rester coucher… c’est la semaine en entier!!!!

**********

Après un dur, que dis-je, très dur, lundi matin, j’ai tenté de survivre aux jours suivants….

Premièrement, j’ai changé mon itinéraire entre l’école et le boulot, question de ne pas me perdre une autre fois et d’avoir l’impression d’avoir atterri tout droit dans un enfer orange… Orange comme dans tous les panneaux oranges de signalisation qui m’ont nargués à mon premier passage.

Deuxièmement, j’ai mis un chapeau de surplus dans mon auto.  Plus question d’arriver à la garderie avec un oublié à la maison.

Troisièmement, ben pour le pare-brise, rien à faire.  J’ai par contre, par précaution, décidé d’attendre pour le remplacer que les constructions soient terminées.  Aussi bien dire jamais…. On dirait que ma petite banlieue vit un baby-boom de construction.  Et selon Transport Québec, nous en avons jusqu’en 2013 minimum.  C’est les compagnies d’assurances qui vont en faire leurs choux gras! 

Il me semblait qu’avec toute ses bonnes résolutions, j’allais reprendre le contrôle de mes matins… Faut croire que j’avais tort.

**********

Vendredi soir, 17h00.  C’est la fiiiiiiiiiiiiiiiin de semaine!!!! 17h01 Je tourne la clef dans le contact et une lumière orange (encore du orange!!!!!!!!) scintille sur mon tableau de bord.  Elle a une forme étrange… Ça vous dit quelque chose:

Dans le mille: une pompe à essence!!! Je comprend aussitôt que non seulement mon réservoir est à sec mais qu’en plus, je n’ai aucune idée depuis quand la lumière est allumée.  Bravo Championne!  Prête pas prête j’y vais, je prends le risque de parcourir les 15 minutes qui me séparent de la maison. 

En arrivant proche de la maison, j’arrête donc à la station service du coin et j’offre un rafraîchissement à mon auto qui commençait à être sérieusement déshydratée.  Jusque là, tout va bien.  Mais c’est qu’il y a foule ce soir à la station service.  Question de repartir, je prend le petit chemin qui contourne la bâtisse.  Ah…. tiens donc, une immense flaque d’eau…. me semble pas qu’il ait mouillé aujourd’hui???  Pafffffffffffffffffffffffffffffff!!!!   Le trou d’eau, ce traître, camouflait en fait une immense crevasse.  Résultat: le plastique du dessous de mon auto est en partie arraché!

Je vous ait dit que j’ai fait l’acquisition de mon auto il y a moins de 6 mois????

**********

 

Samedi matin, Princesse et Petit Coquin commencent leur initiation au patin.  10h00 tapant, nous sommes présents pour leur premier cours.  En arrivant à l’aréna, je regarde l’horaire des chambres… Chambre 3 pour les débutants.  C’est nous ça!!!  En arrivant dans la chambre, ce n’est que des petites filles, toutes en costume de patin.   Hummmmmm, me semble que dans les indications, ils disaient justement de ne pas mettre les fillettes débutantes en costume. 

« Oui Madame » me demande la responsable.  « C’est pour Princesse et Petit Coquin. »  Regard étonné de la part de ladite responsable qui va de moi, à Paaaaapa, à Princesse et finalement, à Petit Coquin. 

« Euh… c’est parce qu’aujourd’hui c’est les qualifications.  Il y avait une erreur dans le formulaire de la ville.  On a affiché la correction sur notre site web.  Vous n’avez pas vu?…  On a bien pensé envoyer un courriel à tous les parents mais finalement, c’était trop compliqué. »

Et moi de penser très fort dans ma tête: « Euh, non, on l’a pas vu!! J’ai autre chose à faire de ma vie que d’aller voir sur votre site si vous publiez des communiqués!!  Et depuis quand c’est compliqué envoyer un courriel???? »

12h30 de la même journée, le téléphone sonne.  Une voix pas très vieille, maximum 16 ans, me dit: « Bonjour, est ce que je parle à la Maman de Princesse et Petit Coquin? »

Belle M.: « Non, je suis leur belle-mère, je peux vous aider? » Malaise….

La jeune voix: « Euhhh, oui, euhhhh…. Je m’appelle Prof-de-Patin et je serai le professeur de vos euh… de Princesse et Petit Coquin.  Les cours commencent la semaine prochaine et j’ai des instructions à donner aux parents. »

Belle M.: « Et bien pour savoir que les cours commençaient la semaine prochaine, ça on l’a su… En se rendant à la patinoire justement ce matin!!!  Appeler avant, ça ne vous aurait pas tenté??? »

Non, ça c’est la réponse que je me suis fait à moi-même dans ma tête…

Prof-de-Patin: « Donc, les enfants doivent avoir: des vêtements chauds, les cheveux attachés, des mitaines et un casque. »

Belle M.: « Et des patins aussi? »

Prof-de-Patin, avec un rire gêné: « Hihihi, oui, des patins aussi ».

**********

Là, c’est vraiment la fin!!! Rien d’autre à signaler.  Me semble que c’est assez… Non?

Publicités

4 Réponses to “La journée où j’aurais donc dû rester coucher!! – Suite et espérons le, F-I-N”

  1. La Belle 22 septembre 2010 à 15:51 #

    Effectivement, méchante semaine de.. fou !

    Mais c’est fini tout ça, à partir de maintenant, tout rentre dans l’ordre (j’espère !!!)

  2. bellemaman 22 septembre 2010 à 15:57 #

    @ La Belle: À date, rien à signaler!!!

  3. Maman 3.0 24 septembre 2010 à 20:33 #

    Je confirme, tu as assez donné pour cette semaine. Mais console-toi en te disant que c’est inspirant pour un billet de blogue ;-)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :