Être une belle-mère impliquée c’est…

31 Août

Savoir se retirer quand notre place n’y est pas, même quand nous, on voudrait y être…

 

Princesse a recommencé l’école hier matin.  1ère journée en 1ère année!!! Cela m’a rappelé son entrée à maternelle et son départ de la garderie.

 

Un mélange d’excitation et d’appréhension face à ce qui l’attendait.  Quand on lui demandait si elle avait hâte, ou qu’on lui disait combien de dodos il restait, sa réaction était mitigée.  Un sourire, timide,  un petit hochement de tête qui confirme qu’elle a hâte, même si son non-verbal trahi ses appréhensions de sortir de sa zone de confort.

 

Une dernière journée à la garderie.  J’ai eu la chance d’aller la chercher car c’était notre soir et Amoureux / Paaaaapa était retenu au bureau.  Je pense que mon coeur était plus gros que le sien quand la porte de la garderie s’est refermée derrière nous pour la dernière fois. 

 

En revenant dans l’auto, Princesse était bien silencieuse.  Pour la rassurer, je lui aie raconté mes souvenirs de ma maternelle (oui oui, je m’en souviens !!).  Quelques minutes plus tard….

 

Princesse:  « Belle Mmmmmm? »

Belle M.:   « Oui mon Coeur. »

Princesse:  « Toi là, quand tu es allée à la maternelle, est ce que t’étais un peu gênée?…. « 

 

Ouffff, finalement elle s’ouvre un peu!!!

 

Et finalement le grand jour.  Paaaaapa et Maman étaient avec elle.  Pas moi.  Amoureux m’a gentiment offert de les accompagner mais ce n’était pas ma place.  N’aurait-ce pas été étrange d’être 3 dans sa classe et d’expliquer à son professeur et ses amis que dans notre famille, il y a Papa, Maman, Petit Coquin … et Belle M.  Et que dire de la réaction de Maman… qui somme toute, aurait été justifiée.  Pas certaine que je voudrais que la nouvelle conjointe de mon ex partage ce moment avec moi si j’étais à sa place…

 

Bref, une première journée couronnée de succès.  Une nouvelle classe, des nouveaux amis, un nouveau professeur, un nouveau sac à dos, une nouvelle boîte à lunch, des nouveaux vêtements, et des nouveaux, et des nouveaux, et des nouveaux. 

 

C’est une Princesse bien excitée qui est revenue à la maison me raconter sa première journée « de grand ».

Publicités

6 Réponses to “Être une belle-mère impliquée c’est…”

  1. Marâtre Joyeuse 31 août 2010 à 09:16 #

    Ces situations, à géométrie variable dans toutes les familles recompo, impliquent beaucoup de tact, de jugement, d’ouverture. De part et d’autre. Parce que si tu es encore « la nouvelle conjointe du père » maintenant, dans 10 ans, ce sera une autre paire de manches.

  2. Mimi 31 août 2010 à 17:38 #

    Ouais, c’est très variable en effet. Je me suis souvent demandé si je devais absolument être là tout le temps, dans ces situations-là. Et sais-tu, ma réponse (dans ma situation et c’est très personnel pour chacun) c’est: non. Non parce que je n’ai pas tout le temps ma place dans leurs (je parle ici de la relation parents-enfants) affaires. Je suis consciente qu’il y a certaines situations qu’ils doivent vivre entre eux 4 et où je ne suis pas nécessairement la bienvenue. Un peu comme toi, je les accueille au retour et ils ont toujours hâte de me raconter la rentrée. Ils savent que je serai là pour eux, qu’importe la joie ou le problème, même si je ne suis pas la cour d’école au premier matin. C’est correct, c’est peut-être ça aussi ma place…dans ma situation. Est-ce que j’aurais préféré que notre situation soit différente et que je fasse partie des « plans » ? Peut-être. Mais faut surtout pas te sentir coupable si ce n’est pas toujours l’histoire parfaite de ton côté. Garde ceci en tête: en grandissant, une fois au secondaire, les ados ne veulent plus leurs parents (ou beaux-parents) à la rentrée. Situation réglée !!!

  3. Educatrucs 1 septembre 2010 à 20:36 #

    Wow super ton texte !!! Chaque famille est particulière et chaque mmebre doit trouver sa place dans la famille… C’est le seul secret pour réussir une famille… peu importe le style de famille….

  4. bellemaman 1 septembre 2010 à 20:58 #

    @Maratre Joyeuse, tu as bien raison! Faire notre place, et faire de la place aux autres, est notre responsabilité à tous. J’ai toujours considéré la réussite de ma « famille » comme étant le résultat d’un effort conjoint de Paaaaapa, Maman et moi. Après tout, c’est nous les adultes!

    @ Mimi, je pense que l’adolescence va arriver plus vite qu’on ne le croit…

    @ Educatruc, merci pour ton commentaire et bienvenue sur mon blog!!! Effectivement, il nous appartient de trouver notre place dans notre famille, peut importe quelle genre de famille nous sommes!

  5. eddie 2 septembre 2010 à 14:14 #

    je n’ai pas ce genre de soucis : lex de chéwi habite à 1200 km, donc il ne peut pas accompagner ses enfants, et monex, qui habite pas trop loin, n’accompagne les notres que si je ne peux pas le faire moi et que je le harcèle de rappels pendant des jours pour pas qu’il oublie…

  6. bellemaman 2 septembre 2010 à 14:38 #

    @ Eddie, bienvenue sur mon blog!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :